Employé supervisant un opération de déchargement
Par risques professionnels

Risques liés aux opérations de chargement et déchargement

 

Les opérations de chargement/déchargement, fréquentes dans toutes les activités, sont à l’origine d’un nombre significatif d’accidents du travail concernant des salariés de l’entreprise d’accueil (EA) ou de l’entreprise de transport (ET). Ces accidents ont pour principales origines les chutes de hauteur, les chutes de plain-pied et la manutention de charges. Les principales opérations de chargement déchargement peuvent être : à quai avec véhicule accosté, dans la cour en latéral ou à l’arrière du véhicule, sur chantier avec véhicule équipé d’une grue intégrée ou à l’aide d’un chariot élévateur, etc.

01.

Nos actions en Bourgogne-Franche-Comté

Pour vous aider à améliorer la politique de prévention de vos risques professionnels et ainsi faire baisser les coûts dus aux Accidents du Travail et Maladies Professionnelles (AT/MP), la Carsat Bourgogne-Franche-Comté vous propose un appui méthodologique, de la documentation et des aides financières sous certaines conditions.

Webinaire réalisé par la Carsat BFC - 1/4

Opérations de chargement/déchargement - Analyse des AT

Webinaire réalisé par la Carsat BFC - 2/4

Opérations de chargement déchargement - Protocole de sécurité

Webinaire réalisé par la Carsat BFC - 3/4

Opérations de chargement déchargement - Sécurisation des quais

Webinaire réalisé par la Carsat BFC - 4/4

Opérations de chargement/déchargement dans une cour

02.

Principaux risques

La réalisation d’opération de chargement/déchargement expose vos salariés :

  • À des risques liés aux manipulations et manutentions manuelles
    Port de charges, déplacement de charges, etc.
  • Aux risques de chutes et glissades de plain-pied
    Sur le plancher du véhicule, sur le quai, dans la cour, etc.
  • Aux risques de chutes de hauteur
    Depuis le véhicule (y compris la cabine), le quai, le hayon élévateur, etc.
  • Aux risques liés à l’utilisation d’engins
    Transpalette, chariot élévateur, grue intégrée, etc.
  • Aux risques liés à la coactivité
    Tension entre salariés EA et ET, organisation des activités, disponibilité des matériels, circulation interne, etc.
  • À des nuisances liées à l’ambiance physique de travail
    Intempérie, ambiance thermique, éclairage, etc.

Des mesures sont donc à rechercher pour limiter les risques d’atteinte à la santé des différents intervenants de l’EA et de l’ET. Dans le respect des principes généraux de prévention de l’Art L. 4121-2 du Code du travail, elles doivent avoir pour objectif, chaque fois que cela est possible, d’éviter les risques.

03.

Évaluation des risques

L'évaluation des risques professionnels (EvRP) consiste à identifier les risques auxquels sont soumis vos salariés, en vue de mettre en place des actions de prévention couvrant les dimensions techniques, humaines et organisationnelles. Elle constitue l'étape initiale de toute démarche de prévention en santé et sécurité au travail. Les résultats de votre EvRP sont formalisés dans un "document unique", mis à la disposition de vos salariés, des membres du CSE/CSSCT.

La démarche d’évaluation des risques en 4 étapes :

  1. Identifier l'ensemble des situations de travail existantes dans votre établissement,
  2. Évaluer les risques auxquels exposent ces situations de travail en faisant participer le personnel concerné,
  3. Classer les risques identifiés selon les critères de gravité de fréquence et de nombre de salariés exposés,
  4. Définir le plan d'action des mesures de prévention en découlant.
04.

Mesures de prévention

Les mesures de prévention concernent principalement :

L’organisation du travail

  • La répartition des tâches entre acteurs de l’EA et de l’ET
  • La gestion des plannings, l’organisation des déplacements
  • La formation et l’information du personnel interne et externe à l’établissement
  • etc.

Cette organisation doit être transcrite dans le protocole de sécurité régissant chacune des opérations de chargement/déchargement. 

L’aménagement des lieux de travail

  • Des revêtements de sols en bon état
  • Des quais abrités des intempéries et éclairés
  • Des lieux et moyens de stockage adaptés aux produits exploités, identifiés et laissés libres en dehors des phases de chargement/déchargement
  • Des voies de circulation matérialisées et libres
  • Des lieux d’attente pour les véhicules
  • Des lieux d’accueil et d’attente pour les conducteurs durant le chargement/déchargement
  • etc. 

Les équipements

  • Des quais de chargement/déchargement équipés de matériels de jonction quai-véhicule motorisés ou à défaut à manœuvre manuelle compensée
  • Des dispositifs de calage/blocage du véhicule à quai intégrant le traitement des risques de départs intempestifs
  • Des protections contre les chutes de hauteur
  • Des équipements et moyens de manutention en nombre suffisant et en bon état
  • Des véhicules de livraison adaptés aux matériels et à l’environnement de mise à quai (gabarit, type, …)
  • etc.

Services Publics +

Aidez votre service public à s’améliorer en donnant votre avis

Partagez votre expérience

Nous contacter

Vous avez une question ou un besoin spécifique ?

Contactez-nous
Chef d'équipe surveillant une opération de chargement
Je connais mon SIRET
Je ne le connais pas