Femme réalisant un audit de sécurité d'un entrepôt logistique
Dans votre secteur d'activité

Entrepôts logistiques

Pour vous aider à améliorer la politique de prévention de vos risques professionnels et ainsi faire baisser les coûts dus aux Accidents du Travail et Maladies Professionnelles (AT/MP), la Carsat Bourgogne-Franche-Comté vous propose un appui méthodologique, de la documentation et des aides financières sous certaines conditions.

01.

Nos actions en Bourgogne-Franche-Comté

Le plan d’action régional « Filière logistique », axé sur la sécurisation des opérations de chargement/déchargement, accompagne un panel d’établissements pour le développement de la prévention des AT/MP dans votre activité. Sur la base de constats issus de cet accompagnement, des bonnes pratiques et des axes d’amélioration sont capitalisés afin de les communiquer auprès d’un public élargi.

À savoir

Les entrepôts logistiques représentent un secteur significatif de l’économie en Bourgogne-Franche-Comté : environ 6500 salariés dans presque 150 établissements.

Webinaire

Analyse d’un accident de travail 

Webinaire

Protocole de sécurité

Webinaire

Sécurisation des quais

02.

Principaux risques

À des degrés divers, les activités de votre secteur exposent vos salariés :

  • À des risques liés aux manipulations et manutentions manuelles
    Déplacer des charges « lourdes » à l’aide d’un transpalette manuel ou d’un roll, réaliser des actions de picking imposant des postures contraignantes, filmer les palettes, etc.
  • Aux risques de chutes de hauteur et de plain-pied
    Se déplacer dans une zone encombrée, monter sur une palette, chuter d’un quai , etc.
  • Aux risques liés à l’utilisation d’outils, de machines et d’engins
    Utiliser un engin de manutention motorisé ou manuel, utiliser une filmeuse/cercleuse, etc.
  • Aux risques liés aux chutes d’objets
    Stocker en hauteur sans filmage des palettes, réaliser des palettes « bancales », utiliser des rayonnages métalliques détériorés, etc.
  • Aux risques liés à la circulation interne et externe
    Se déplacer à pieds dans une zone de travail en présence d’engins motorisés, se déplacer dans un espace insuffisamment éclairé, etc.
  • À des conditions de travail contraignantes
    Travailler en horaire décalé, imposer des cadences de travail élevées, etc.
  • À des nuisances liées à l’ambiance physique de travail
    Travailler sous des températures négatives, sous de fortes chaleurs, dans les courants d’air, etc.
  • Aux risques psychosociaux
    Subir des pressions pour les délais de préparation de commande, ressentir un manque d’autonomie, effectuer un travail répétitif, etc.
03.

Évaluation des risques

L'évaluation des risques professionnels (EvRP) consiste à identifier les risques auxquels sont soumis vos salariés, en vue de mettre en place des actions de prévention couvrant les dimensions techniques, humaines et organisationnelles. Elle constitue l'étape initiale de toute démarche de prévention en santé et sécurité au travail. Les résultats de votre EvRP sont formalisés dans un "document unique", mis à la disposition de vos salariés et des membres du CSE/CSSCT.

La démarche d’évaluation des risques en 4 étapes :

  1. Identifier l'ensemble des situations de travail existantes dans votre établissement,
  2. Évaluer les risques auxquels exposent ces situations de travail en faisant participer le personnel concerné,
  3. Classer les risques identifiés selon les critères de gravité de fréquence et du nombre de salariés exposés,
  4. Définir le plan d'action des mesures de prévention en découlant.
04.

Mesures de prévention

Les mesures de prévention définies lors de l’évaluation des risques professionnels sont à mettre en œuvre dans le respect des principes généraux de prévention. Ces mesures doivent traiter des thématiques d’ordre organisationnelle, technique et humaine.

Mesures organisationnelles

  • Organiser la circulation interne et externe au sein de votre établissement
    Séparer et identifier les flux de circulation piétons/engins/véhicules, assurer un éclairage « suffisant » des zones de déplacement et d’activité, prioriser les déplacements des véhicules en marche avant, etc.
  • Être acteur dans l’élaboration des protocoles de sécurité en lien avec les entreprises de transport routier de marchandises
    Définir la répartition des tâches entre vos salariés et les conducteurs, les mesures de prévention liées à la coactivité lors des opérations de chargement/déchargement, etc.
  • Organiser la maintenance et l’entretien des installations de stockage, des matériels et locaux
    Planifier les vérifications des moyens de manutention et des rayonnages métalliques, assurer l’entretien des sols, etc.

Mesures techniques

  • Mettre à disposition des matériels motorisés
    Utiliser des transpalettes et des tire-rolls électriques, utiliser des filmeuses automatiques, etc.
  • Sécuriser les zones de chargement/déchargement
    Équiper les quais de matériels de jonction motorisés avec espace de sauvegarde et garde-corps latéraux, mettre en place les moyens de protection traitant des risques de chute de hauteur, identifier et matérialiser les zones de chargement/déchargement dans la cour, etc.
  • Favoriser le travail depuis le sol
    Utiliser des tables élévatrices, des transpalettes à haute levée, installer des rayonnages dynamiques, etc.

Mesures humaines

  • Former les acteurs de l’entreprise à la prévention des risques professionnels
    Dispositif de formation Dirigeant/Animateur Prévention dans le Transport Routier et Logistique (APTRL)/Acteur prévention Secours (APS), etc.
  • Former les salariés à l’utilisation des différents matériels et engins
    CACES (Certificat d’Aptitude à la Conduite en Sécurité), filmeuse, transpalette électrique, etc.

Pour aller plus loin

Services Publics +

Aidez votre service public à s’améliorer en donnant votre avis

Partagez votre expérience

Nous contacter

Vous avez une question ou un besoin spécifique ?

Contactez-nous
Employée travaillant au routage des colis dans un entrepôt logistique
Je connais mon SIRET
Je ne le connais pas