Chauffeur routier au volant de son camion
Dans votre secteur d'activité

Transport routier de marchandises

Pour vous aider à améliorer la politique de prévention de vos risques professionnels et ainsi faire baisser les coûts dus aux Accidents du Travail et Maladies Professionnelles (AT/MP), la Carsat Bourgogne-Franche-Comté vous propose un appui méthodologique, de la documentation et des aides financières sous certaines conditions.

01.

Nos actions en Bourgogne-Franche-Comté

Pour accompagner le développement de la prévention des AT/MP dans votre activité, la Carsat Bourgogne-Franche-Comté met en œuvre 2 programmes spécifiques :

  • Le plan d’action régional « Filière logistique », axé sur la sécurisation des opérations de chargement/déchargement
  • Le programme « Prévention du risque routier dans le TRM ».

Ces programmes sont déployés auprès d’un panel d’établissements, afin de recueillir les bonnes pratiques et les axes d’amélioration. Au-delà de l’accompagnement individuel de ces établissements, les constats issus de nos interventions sont capitalisés afin de les communiquer auprès d’un public élargi.

À savoir

Le transport routier de marchandises est un secteur important de l’économie en Bourgogne-Franche-Comté : environ 15 000 salariés dans près de 1 000 établissements.

02.

Principaux risques

À des degrés divers, les activités de votre secteur exposent vos salariés :

  • À des risques liés aux manipulations et manutentions manuelles
    Tirer la poignée de la sellette de sécurité en étant courbé sous la remorque, faire coulisser à bout de bras/en torsion la bâche dans le rail, manœuvrer les béquilles, déplacer des charges « lourdes » à l’aide d’un transpalette manuel, etc.
  • Aux risques de chutes de hauteur et de plain-pied
    Monter ou descendre de la cabine, se déplacer sur un sol inégal, se déplacer dans une zone encombrée, sangler un chargement depuis une échelle sur le côté du véhicule, etc.
  • Aux risques liés à l’utilisation d’outils, de machines et d’engins
    Utiliser un hayon élévateur, un engin de manutention motorisé ou manuel, une grue, etc.
  • Aux risques psychosociaux
    Subir des pressions pour les délais de livraison, ressentir de la solitude, être confronté au manque de place lors des livraisons en ville, etc.
  • Aux risques routiers
    Manœuvrer en présence de piétons, circuler avec une benne relevée après son déchargement, téléphoner ou consulter son téléphone au volant, transporter des charges « mal arrimées », circuler avec un véhicule « mal entretenu »,  etc.
  • À des conditions de travail contraignantes
    Travailler en horaire décalé, respecter les mesures de règlementations complexes, etc.
  • À des nuisances liées à l’ambiance physique de travail
    Travailler sous des températures négatives, sous de fortes chaleurs, sous la pluie ou dans les courants d’air (véhicule frigorifique, quai extérieur...), etc.
03.

Évaluation des risques

L'évaluation des risques professionnels (EvRP) consiste à identifier les risques auxquels sont soumis vos salariés, en vue de mettre en place des actions de prévention couvrant les dimensions techniques, humaines et organisationnelles. Elle constitue l'étape initiale de toute démarche de prévention en santé et sécurité au travail. Les résultats de votre EvRP sont formalisés dans un "document unique", mis à la disposition de vos salariés et des membres du CSE/CSSCT.

La démarche d’évaluation des risques en 4 étapes :

  1. Identifier l'ensemble des situations de travail existantes dans votre établissement,
  2. Évaluer les risques auxquels exposent ces situations de travail en faisant participer le personnel concerné,
  3. Classer les risques identifiés selon les critères de gravité de fréquence et du nombre de salariés exposés,
  4. Définir le plan d'action des mesures de prévention en découlant.

 

Webinaire

Evaluation des risques professionnels dans le transport routier de marchandises – outil OiRA

04.

Mesures de prévention

Les mesures de prévention définies lors de l’évaluation des risques professionnels sont à mettre en œuvre dans le respect des principes généraux de prévention. Ces mesures doivent traiter des thématiques d’ordre organisationnelle, technique et humaine.

Mesures organisationnelles

  • Être acteur dans l’élaboration des protocoles de sécurité en lien avec les entreprises d’accueil
    S’assurer que la répartition des tâches entre vos conducteurs et l’entreprise d’accueil soit décrite, que les mesures de prévention liées à la coactivité lors des opérations de chargement/déchargement soient définies, etc.
  • Préparer les trajets
    Tenir compte des travaux et aménagements routiers, avoir connaissance des conditions de livraison, inclure les temps de pause, etc.
  • Définir les règles et les moyens de communication entre les différents acteurs (conducteurs, service d’exploitation, clients, etc.)
    Formaliser les règles de communication dans un protocole de communication, sensibiliser les acteurs aux dangers des distracteurs au volant, etc.
  • Définir les règles de circulation au sein de votre établissement
    Séparer et identifier les flux de circulation piétons/engins/véhicules, prioriser les déplacements des véhicules en marche avant, etc.
  • Organiser et exploiter les remontées d’informations des conducteurs
    Définir les vecteurs de remontée d’informations, analyser les écarts observés, etc.
  • Organiser la maintenance et l’entretien des véhicules, matériels et locaux
    Planifier les vérifications des moyens de manutention et des véhicules, mettre en place un carnet d’entretien et de suivi, assurer l’entretien des sols, etc.

Mesures techniques

  • Mettre à disposition des matériels motorisés
    Utiliser des transpalettes et des diables électriques, équiper les véhicules de système de bâchage/débâchage motorisé, de rideau arrière motorisé, etc.
  • Sécuriser les zones de chargement/déchargement
    Équiper les quais de matériels de jonction motorisés avec espace de sauvegarde et garde-corps latéraux, mettre en place les moyens de protection traitant des risques de chute de hauteur, identifier et matérialiser les zones de chargement/déchargement dans la cour, etc.
  • Equiper les véhicules de dispositifs de sécurité pour faciliter les phases de manœuvre, conduite et manutention
    Caméras et radars de recul, hayon élévateur avec garde-corps intégré solidaire du hayon, béquillage motorisé, système anti-renversement de benne, etc.

Mesures humaines

 

  • Former les acteurs de l’entreprise à la prévention des risques professionnels
    Dispositif de formation Dirigeant/Animateur Prévention dans le Transport Routier et Logistique (APTRL)/Acteur Prévention Secours (APS), dispositif de formation Dirigeant/Référent risque routier, formation à l’arrimage des charges, etc.
  • Former les salariés à l’utilisation des différents matériels et engins
    CACES (Certificat d’Aptitude à la Conduite en Sécurité), hayon élévateur, transpalette électrique, etc.
  • Sensibiliser les conducteurs aux risques liés aux conduites addictives
    Aux distracteurs au volant, etc.

Services Publics +

Aidez votre service public à s’améliorer en donnant votre avis

Partagez votre expérience

Nous contacter

Vous avez une question ou un besoin spécifique ?

Contactez-nous
Un camion sur la route
Je connais mon SIRET
Je ne le connais pas