module documentation

Suivez-nous ...

            

Suivi post-professionnel amiante

 

Toute personne inactive ayant été exposée au cours de son activité professionnelle à des agents cancérogènes peut demander à bénéficier d’un suivi post-professionnel, qui permet une surveillance médicale dont les modalités sont définies par arrêté.

 

En raison du nombre très faible de suivis post-professionnels au regard du nombre estimé de retraités ayant été exposés à l’amiante, la Caisse Nationale de l’Assurance Maladie des Travailleurs Salariés (CNAMTS) met en place une offre de service destinée aux bénéficiaires et anciens bénéficiaires de l’allocation de cessation anticipée d’activité des travailleurs de l’amiante (FCAATA).

 

Elle a pour objectif d’actualiser les modalités de dépistage des pathologies liées à l’amiante en fonction de l’évolution des connaissances médicales et d’améliorer le repérage et l’information des personnes ayant été exposées à l’amiante. 

 

La Haute Autorité de Santé (HAS) préconise :

> Aucun suivi médical pour exposition faible

> Un suivi médical par scanner thoracique

- Tous les 10 ans en cas d’exposition intermédiaire

- Tous les 5 ans en cas de forte exposition

 

Cette opération - lancée fin 2014 – se déroule de la manière suivante :

  • un courrier d’information est adressé aux bénéficiaires et anciens bénéficiaires de l’allocation de cessation anticipée d’activité des travailleurs de l’amiante (FCAATA).
    Il informe sur les modalités du suivi post professionnel.

 

Chaque personne est libre de demander, ou non, à bénéficier de cette surveillance médicale.

 

 

Chaque allocataire demande au service prévention de la Carsat dont il dépend la catégorie d’exposition à l’amiante dont il relève, en envoyant le questionnaire d’exposition rempli le plus précisément possible.

 

  • A réception de la réponse du service prévention de la Carsat, il demande à la CPAM, s’il en fait le choix, le bénéfice du suivi post professionnel. Il recevra en retour de la CPAM :

- le protocole d’imagerie médicale validé par la HAS ;

- la liste des radiologues ayant passé convention avec sa CPAM d’affiliation ;

- le formulaire de consentement éclairé ;

- 4 formulaires Cerfa pré identifiés pour le paiement des honoraires du radiologue qui effectue le scanner, du radiologue relecteur, éventuellement du radiologue expert, plus un exemplaire pour le médecin qui effectue la consultation médicale.

  • Le demandeur programme la consultation avec le radiologue et passe son examen médical, il n’a pas faire d’avance de frais. Son médecin traitant est informé de la démarche par la CPAM.

 

Pour aller plus loin
  • Contactez le service prévention de la Carsat pour toute question : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • Consultez la rubrique « Vous avez travaillé au contact de l’amiante » sur ce site.
  • La Haute Autorité de Santé (HAS) met à disposition un grand nombre d’information sur le suivi post-professionnel amiante.
  • Le suivi post-professionnel existe pour toute activité professionnelle ayant exposé quiconque à des agents cancérogènes.